comment agir sur la qualité d’air ?

Il est possible d’interagir sur la qualité d’air intérieur de votre logement grâce à des actions concrètes. Mais d’abord intéressons-nous aux causes.

Les origines de la pollution intérieure

Il s’agit de gaz ou de particules invisibles, tels que le monoxyde de carbone et le dioxyde d’azote, qui sont le plus souvent liées à notre mode de chauffage. Ces polluants proviennent de la combustion de matériaux, des chauffages d’appoint, des poêles à bois ou à gaz, des appareils de chauffage et des chauffe-eaux, des séchoirs en tous genres et des cheminées. La ventilation a une incidence considérable sur l’ampleur de la pollution de combustion. Les autres facteurs sont l’installation et l’entretien des appareils, ainsi que le type de combustible utilisé.

Les actions à mettre en place

Il est possible d’agir pour réduire la pollution de l’air intérieur d’un logement. Notamment en aérant son logement au moins 10 minutes par jour. Mais également de manière ponctuelle, lors d’activités telles que le ménage, le bricolage, la cuisine, etc…

Il est également important d’assurer une bonne ventilation du logement afin de renouveler l’air de manière continue, qu’elle soit naturelle (bouches et grilles d’aération) ou mécanique (ventilation mécanique contrôlée ou VMC) et de les entretenir régulièrement.