Comment choisir sa pompe à chaleur avec la RT 2012 ?

Les pompes à chaleur sont disponibles dans une grande variété de modèles. Soit uniquement pour chauffer ou bien pour refroidir, tandis que les systèmes fractionnés utilisent les deux modalités.

Une pompe à chaleur fonctionne grâce à la compression et la décompression d’un gaz réfrigérant. Ce processus, appelé cycle de Carnot, détient l’avantage qu’une petite quantité d’énergie est suffisante pour faire fonctionner le compresseur, le ventilateur et le panneau de contrôle, tout en obtenant des quantités importantes de chaleur ou de froid. Dans le cas d’une piscine, l’utilisation d’un tel dispositif s’effectuera en mode chauffage, expulsant l’air froid à l’extérieur par un ventilateur.

Les 12 éléments qui doivent être pris en compte lors de l’achat d’une pompe à chaleur :

  1. Différence entre la puissance consommée et la puissance fournie (COP – Coefficient de Performance).
  2. L’échangeur de chaleur : en titane, acier inoxydable ou téflon.
  3. Consommation électrique et puissance nécessaire en kWh.
  4. Situation géographique de l’installation. 
  5. Fonctionnement à des températures inférieures à -0° C.
  6. Système de dégivrage par inversion de cycle.
  7. Utilisation d’une couverture thermique appropriée (Plage de fonctionnement).
  8. Niveau sonore faible.
  9. Type de gaz et indicateur du niveau de la charge.
  10. Contrôle d’écoulement de l’eau (dans le cas d’une piscine).
  11. Lieu d’installation protégé.
  12. Panneau de contrôle clair et accessible.

Les pompes à chaleur sont en mesure de nous faire bénéficier d’importantes économies d’énergie. Certaines, de grande qualité, peuvent prolonger leur vie utile jusqu’à 20 années, si elles sont bien entretenues.