Pourquoi une épaisseur minimale d’isolation en RT 2012 ?

La RT2012 impose une consommation en énergie primaire inférieure à 50 kWh/m² par an. Cette consommation sera différente en fonction de la zone climatique, l’altitude et la surface du bâtiment.

Contrairement à la RT2005, qui imposait des garde-fous sur le niveau minimal d’isolation des parois, la RT2012 impose uniquement un niveau de performance énergétique global, laissant au concepteur le choix de sa stratégie pour y parvenir.

 

Les coefficients techniques des isolants

La finalité d’un isolant est de freiner au maximum le flux de chaleur. Les performances thermiques de ces isolants sont traduites par des coefficients chiffrés qui figurent sur l’emballage :

  • La conductivité thermique λ (W/m.K) exprime la faculté de l’isolant à conduire la chaleur. Plus λ est petit, plus l’isolant est performant. A noter que les isolants courants ont un λ compris entre 0,025 et 0,050 W/m.K
  • La résistance thermique R (m².K/W)  exprime la faculté de l’isolant à « résister » au flux de chaleur. Plus R est grand, plus la paroi est isolante. Il est possible d’améliorer la résistance thermique en augmentant l’épaisseur d’isolant ou en réduisant la conductivité thermique λ.
  • Lors du choix de votre isolant, il est intéressant de se renseigner sur les éventuels risques pour la santé ou encore l’impact de l’isolant sur l’environnement lors de son cycle de vie.

 

Les labels d’isolants

Afin de vous assurer que vos isolants sont performants, vous devez vérifier sur l’étiquette du produit la présence de marquage CE. Nous vous conseillons de privilégier également les produits proposant la certification française ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants) qui précise la résistance thermique, la conductivité thermique, le comportement mécanique, la résistance au feu, etc. de l’isolant. A défaut, pour les produits non français, vérifiez la présence d’un agrément technique européen.

Mais bien entendu tout ceci Izi RT s’en charge pour vous !