La réglementation thermique rénovation

L’ Arrêté du 22 mars 2017  modifiant l’arrêté du 3 mai 2007, fixe de nouveaux seuils de performances énergétiques pour la rénovation des habitations.

Mais  combien avez-vous de déperdition et à quels endroit ?

 

Isolation des murs

Plus de 25% des déperditions de chaleur d’une maison non isolée s’effectue par les murs. La RT « éléments par éléments » est applicable aux murs en contact avec l’extérieur ou séparant un local chauffé d’un local non chauffé composés de briques, de béton banché, de blocs de béton ou de bardage métallique.

 

Isolation des toitures

Dans une maison non isolée, 30% des déperditions thermiques se font par la toiture. La réglementation est applicable à tous les types de toiture, rampants de toiture, toitures terrasses :

  • pour les combles aménagés, la résistance thermique requise est de R ≥ 4 (ou 4.4) * m².K/W.
  • pour les toitures terrasses , la résistance thermique requise est de R ≥ 3.3 m².K/W.

 

Les parois vitrées et fermetures

La réglementation s’applique aux fenêtres, portes-fenêtres et façades rideaux dont la taille est supérieure à 0,5 m². Par contre, elle ne concerne ni les parois en pavé de verre, ni les vérandas non chauffées.Dans les pièces principales (hors salles d’eau) qui ne disposent pas d’une entrée d’air ou d’un système de ventilation double flux, les fenêtres et portes-fenêtres doivent être équipées d’une entrée d’air.

Tableau de coefficients de transmission thermique

Type de paroi

vitrée

performance

thermique

Fenêtres,

portes-fenêtres,

double fenêtres,

façade rideaux

Uw ≤ 1.9 W/ (m2. K)

Porte d’entrée de maison individuelle

Ud ≤ 2 W/ (m2. K)

Verrière

Ucw ≤ 2.5 W/ (m2. K)

Véranda

Uvéranda ≤ 2.5 W/ (m2. K)